Épicure s'invite sur les terres
de l'ancienne capitale

Tam Coc Garden se trouve tout près d’une série de sites touristiques incontournables : la vallée de la grotte du Bouddha ou Hang But (500 mètres), la grotte de Jade ou Bich Dong (1km), la vallée du Soleil (2km), les  grottes de Tam Coc (5km), le Temple de Thai Vi (6 km), le Site de Trang An et la pagode Bai Dinh (20 km) ; l’ancienne cité royale Hoa Lu (20 km), la zone marécageuse de Van Long (25 km) la cathédrale de Phat Diem (30 Km), la foret primitive de Cuc Phuong (40 Km) .

Zone de conservation naturelle de Van Long

Van Long constitue une sorte de réserve naturelle qui bénéficie d’un niveau de protection plus élevé que les autres secteurs touristiques de Ninh Binh. Les paysages de Van Long se ressemblent à l’identique à ceux de Tam Coc, mais ils sont plus sauvages. Lors d’une promenade en barque de quelques heures, le voyageur peut voir encore des cygnes et des cigognes.

Van Long se trouve à environ 25 Km de Tam Coc Garden.

 

Les grottes de Trang An

Jumelles de Tam Coc, les grottes de Trang An attirent du monde depuis son ouverture en 2010. Elles sont plus artificielles que ses voisins, mais permettent une visite plus longue et plus variée : 9 grottes toutes plus belles les unes que les autres, avec stalactites et stalagmites, différents temples et pagodes construits dans la montagne au fil de l'eau, paysages tout aussi féériques. La balade est plus intéressante dans la mesure où il y a moins de sollicitation de rameurs pour vendre les produits.

Vallée des oiseaux Thung Nham

Large vallée où de nombreuses cigognes blanches font leur niche et où se construit un parc de tourisme écologique. La vallée elle-même présente peu d'intérêt, sauf pour les amoureux d'oiseaux sauvages (qui font souvent leur apparition en fin de journée)

Possibilité de faire une balade à vélo jusqu'au centre de la vallée. 

Embarcadère de Thung Nang (vallée du soleil)

Située à 2 km de Tam Coc Garden, l’embarcadère de Thung Nang est le point de départ d’une agréable promenade en barque de quelques heures à travers de magnifiques paysages, une grotte et quelques temples. Cette promenade permet d’appréhender toute la beauté qui a rendu célèbre le secteur de Tam Coc.

Le Temple de Thai Vi

Situé au village de Van Lam, à environ 6 km de Tam Coc Garden, Thai Vi est l’un des plus anciens temples du Vietnam. Il fut construit au treizième siècle, après la victoire des Tran sur les mongoles en 1258, pour accueillir le roi père Tran Thai Tong qui, après avoir laissé le trône à son fils, souhaita se consacrer au bouddhisme. Thai Vi fut ensuite dédié au culte des premiers rois de la dynastie Tran (1225 – 1400) et aux généraux qui ont dirigé la résistance contre l’agression mongole, à savoir Tran Huong Dao et Tran Quang Khai.

Le Temple se trouve au milieu des rizières et pitons calcaires, dans une ambiance calme et sereine. Il a une architecture originale en pierre obéissant aux principes de la géomancie orientale.

Une promenade à vélo depuis Tam Coc Garden au temple de Thai Vi vous donnera l’occasion d’admirer les plus beaux paysages du secteur et de découvrir la vie authentique des villages sur la route.

Les grottes de Tam Coc

Les grottes de Tam Coc sont tellement célèbres que leur nom est utilisé pour désigner tout le secteur qui les entoure, un secteur surnommé « la baie d’Along terrestre » en raison de la similitude des paysages.

La visite de la baie d'Along terrestre, d’une durée de 03 heures environ, ne peut se faire qu’en petits sampans sur la rivière de Ngo Dong, qui traverse en zig zac des paysages enchanteurs. De l’embarcadère nommée Van Lam jusqu’à la troisième grotte, le sampan navigue au milieu d’un monde féerique.

Le cours d’eau rêveur est bordé des deux côtés de grands pitons calcaires aux formes multiples. On y voit, de temps à autre, surgir d’une végétation tropicale luxuriante, des têtes de chèvres élevées à la sauvage dont la viande est l’une des meilleures spécialités de la province. Dans les rizières au pied des montagnes, le riz verdoyant entre mars et mai offre un parfum léger et pénétrant de ses fleurs. Le sampan passe sucessivement les trois grottes creusées dans des pains de sucre.

De Tam Coc Garden, il est possible de se rendre aux grottes de Tam Coc par vélo (5km) sur un chemin en très bon état.

La cathédrale de Phat Diem

La cathédrale de Phat Diem se trouve à environ 35 km de Tam Coc Garden. L’itinéraire Ninh Binh - Phat Diem est balisé par de nombreuses églises de campagnes, évoquant l’image de la campagne française au 19ème siècle.

Construite en 1891 sous l’impulsion du père Six dans un style mariant l’architecture des pagodes bouddhiques et des églises catholiques (style d’ailleurs très symbolique de la nécessité, pour le catholicisme, de s’adapter à une culture fortement bouddhique pour y faire une place), la cathédrale de Phat Diem forme avec une dizaine de monuments en pierre et en bois qui l’entourent un ensemble architectural unique en son genre.

La matière la plus utilisée pour la construction de la cathédrale est la pierre. Placée dans son temps, la Cathédrale de Phat Diem est une œuvre qui réunissait toutes les élites de la sculpture sur pierre. Celle-ci est en effet omniprésente. Elle forme les entrées courbées en arc, les hauts tours, et les sanctuaires. Elle constitue les piliers, les poutres, les mûrs et les balustrades. Elle s’est transformée de manière vivante en abricotier, en pin, en chrysanthème, en bambou, en dragon, en licorne, en tortue, en phénix. Elle vivifie de quelque manière les récits de la Bible, si bien conservés dans la Tradition chrétienne.

La visite de Phat Diem présente tout son intérêt, non seulement parce qu’elle permet de remonter l’histoire du catholicisme au Vietnam, mais également parce qu’elle vous conduit à la découverte d’une architecture exceptionnellement originale et des paysages typiques de la campagne vietnamienne.

Temple de Mau

Petit temple endossé à un pain de sucre et caché au fond de la vallée Thung Nham. Il est dédié à la Dame mère, génie protecteur des habitants de la vallée.

Le cadre naturel qui l'entoure justifie le détour. 

Pagode de Linh Coc

Petite pagode donnant sur les rizières et endossée à un piton calcaire dans lequel se trouve une grotte des fées.

Paysages paisibles et authentiques.
Accès possible en vélo .

Embarcadère de Linh Coc

L’embarcadère se trouve à 300 mètres de Tam Coc Garden. C’est le point de départ d’un circuit en barque durant 2 heures qui vous amène vers la grotte du Bouddha (ce nom est du à la présence, à l’intérieur de la grotte, d’une grande pierre ressemblant à Bouddha allongé), à travers rizières, roseaux et pitons calcaires. Jolie promenade à ne pas manquer.

 

 

Village Kênh Gà

Surnommé flottant en raison de son entourage par les deux bras du fleuve Hoang Long, Kenh Ga est un village lacustre de quelques centaines d'âmes vivant de la pêche et de la riziculture. 

C'est ici le Vietnam profond, ancien et typique.
Possipilité de faire le tour du villaga en bateau, de 1 à 2h. 

L’ancienne cité royale de Hoa Lu

Capitale du Vietnam indépendant de 968 à 1009, Hoa Lu fut abandonné au profit de Thang Long – Hanoi en 1010. De nos jours, dans le paysage éternel des rizières au pied des pics karstiques, il ne reste ni de grands palais, ni de monuments royaux. Les seuls vestiges importants sont deux temples, l’un dédié aux Dinh, l’autre aux Le antérieurs qui régnèrent sur le pays durant la période précitée.

En 963, à la mort du second fils de Ngô-Quyên (décédé en 944), le royaume tomba dans l’anarchie et fut partagé entre douze seigneurs. Mais ces derniers furent éliminés en quelques années par Dinh Bo Linh, le gouverneur de l’actuelle province de HaTinh, l’homme aux « dix mille victoires » qui, après un quart de siècle d’anarchie politique, parvint à faire taire les grands féodaux. Dinh Bo Linh se proclama empereur en 968 sous le nom de Dinh Tien Hoang (premier roi des Dinh – ce nom est actuellement donné à l’une des rues entourant le lac de l’épée restituée à Hanoi) et donna à ses États le nom de Dai Co Viet (Le grand Viet glorieux). Pour s’éloigner de la menace du Nord, le nouveau monarque avait fixé la capitale très loin dans le bas du delta, à Hoa Lu, pour des raisons à la fois stratégique (Hoa Lu est entourée à l’Ouest de hautes montagnes et avait comme base arrière tout le bas delta et ses prolongements) et politique (en s’installant à Hoa Lu, le nouveau souverain s’adossait à la région qui l’avait porté sur le trône). Après l’assassinat de Dinh Bo Linh et de son fils en 979, le pouvoir passa aux mains du général Le Hoan, puis à ses fils qui régnèrent à Hoa Lu jusqu’en 1010 sous le nom des Le antérieurs.

L’intérêt de la visite de Hoa Lu ne se réduit pas à l’aspect historique, car le paysage serein et immuable du lieu est représentatif du cadre de vie des habitants du Delta du Fleuve rouge.

Hoa Lu est accessible depuis Tam Coc Garden par voiture (30 minutes) ou par vélo via une piste traversant villages, rizières et pitons calcaires.

Grotte de Hang Mua

Petite grotte dans un piton calcaire.
Pourtant, ce n'est pas la grotte qui justifie la visite.
L'on vient à Hang Mua pour profiter d'une vue splendide sur l'ensemble du secteur de Tam Coc, à partir du sommet du pain de sucre qu'il faut gravir (450 marches). 

Village de Đam Khê

Beau village organisé dans le style traditionnel des villages du Delta du Fleuve rouge, avec une rue principale passant devant la maison communale et de petites allées. Plusieurs de maison anciennes en pierre subsistent à côté de celles, plus modernes, construites en béton.  Il est intéressant d'y faire un tour en vélo. 

Le parc national de Cuc Phuong

Il s'agit d'une forêt tropicale vierge, située à 80 km au sud-ouest de Hanoi et s'étendant sur 22200 hectares, sans compter une zone tampon d'environ 6550 hectares.

Cuc Phuong possède une étonnante diversité de flore et de faune. On y a dénombré 97 espèces de mammifères, 300 espèces d'oiseaux, 36 espèces de reptiles, 17 espèces d'amphibiens, 11 espèces de poissons, 2.000 espèces de plantes aquatiques et des milliers d'espèces d'insectes.

Un certain nombre d'espèces présentes dans le parc sont listées dans le Livre Rouge du Vietnam des espèces en voie de disparition.

 

La grotte de jade

Située à 1 km de Tam Coc Garden, la grotte de jade (autrefois considérée comme « deuxième grotte des cieux du Sud ») est un site très fréquenté. Elle abrite trois petites pagodes, construites au début du 18ème siècle à trois étages différents, d’où leurs noms « pagode basse », « pagode intermédiaire » et « pagode haute ».  Ceux qui ont vu le film « Indochine » se souviendront de ce lieu magique et irréel où les deux fugitifs viennent s’abriter. La première pagode est adossée à la montagne au milieu d’un jardin luxuriant ; on accède à la seconde par un petit escalier puis, encore plus haut, on visite la troisième qui contient trois Bouddhas. Très joli point de vue sur les champs et la campagne, comme un tableau géant.

La pagode Bai Dinh

A quelques kilomètres à vol d’oiseau et une vingtaine de km par la route de Tam Coc Garden, Bai Dinh est un complexe de temples bouddhistes inauguré en 2010 après 10 ans de construction. Il détient plusieurs records nationaux : il s’agit de la plus grande pagode qui possède la plus grande cloche (20 tonnes) et le plus grand nombre de statues en pierre. C’est une œuvre architecturale pharaonique intégrée dans un paysage formé d’une multitude de pitons calcaires.